Les serres chauffées en bio ? Le point sur notre engagement !

Le 10/07/2019 -

Chez Bio c’ Bon nous pensons que le bio doit avant tout être BON. BON pour la planète, BON pour notre santé, BON pour notre société mais également BON au goût !

C’est particulièrement vrai pour les Fruits & Légumes pour lesquels nous attachons une attention toute particulière. C’est pourquoi nous collaborons au quotidien avec des producteurs engagés qui partagent notre vision du bio. Nous les choisissons selon des critères de sélection exigeants qui nous permettent de vous certifier que tous nos fruits et légumes murissent NA-TU-RELLEMENT, autrement dit sans recours aux serres chauffées !

Le cahier des charges bio impose le « respect des cycles naturels » et une « utilisation responsable de l'énergie »  et c’est pourquoi le recours aux serres chauffées pour la production de fruits et légumes bio hors saison n’est tout simplement pas acceptable selon nous. En plus de ne pas être écologiques, elles dénaturent les qualités nutritionnelles et gustatives des produits…une hérésie !

Le respect du cycle naturel de chaque pays

Les producteurs avec lesquels nous collaborons nous assurent un respect de la saisonnalité. Ils sont ainsi localisés dans diverses zones géographiques, pour respecter le cycle naturel de production de chaque pays. Si nous sommes très attentifs à la provenance de nos produits et que nous favorisons au maximum les produits français de saison, nous pouvons être amenés à nous approvisionner dans d’autres pays, principalement chez nos voisins espagnoles ou italiens, lorsque le climat en France ne permet plus la production.

Ainsi vous pourrez trouver dans nos magasins à certaines périodes de l’année, des légumes cultivés dans la région de Motril, au sud de l’Espagne, ou de Vittoria en Sicile où les températures sont en moyenne de 18 degrés sur l’année.

Système D : le bio talent de nos producteurs !

Conscients que la météo est un élément crucial pour assurer la disponibilité et la qualité de leurs fruits et légumes, nos producteurs regorgent d’idées ingénieuses ! Par exemple, lorsque la température baisse, certains d’entre eux utilisent des agro textiles pour conserver la chaleur accumulée pendant la journée.  Dans les vergers et en cas de gelées tardives, certains producteurs allument des bougies près des arbres afin de réchauffer l’air de quelques degrés. Cette source de chaleur à proximité des bourgeons permet de les maintenir en vie.

Malheureusement, nos fournisseurs ne sont pas à l’abri de « catastrophes » climatiques. Une variation brutale de température lors de la production des plants ou un coup de gel peut mettre en péril la récolte de toute une saison. Pour exemple, les plants en germination de légumes tels que les tomates, les courgettes ou les concombres succombent lorsque la température descend en dessous du seuil critique de 3°C.

Partenaire engagé, nous tenons à accompagner nos fournisseurs tout au long de l’année et à développer avec chacun d’entre eux, une relation de confiance durable…

Chez Bio c’ Bon on se « serre » aussi les coudes…

Hé oui l’un des piliers de l’Agriculture Bio à nos yeux est aussi l’aspect social et l’entraide et il est essentiel de soutenir les producteurs !

Ainsi, comme le préconise d’ailleurs la pétition lancée par la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab) et appuyée par de nombreuses ONG (la Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace et Réseau action climat) ; nous autorisons quelques exceptions pour les fruits et légumes de saison.

Si l’un de nos producteurs craint de perdre toute sa récolte en cas de gel, nous acceptons que sa serre soit chauffée pour éviter de perdre sa récolte. Mais nous nous assurons que dans ces cas exceptionnels, ils utilisent principalement des énergies renouvelables.

Par exemple, nous acceptons qu’une serre soit momentanément chauffée au bois et plus généralement grâce à  la biomasse (une technique qui consiste à brûler du matériel organique végétal comme du bois, afin de produire de la chaleur). D’autres profitent astucieusement de la géothermie en récupérant via des tuyaux enterrés la chaleur du sol.

On espère que vous y voyez un peu plus clair sur ce sujet brûlant des serres chauffées !

 

Les autres actualités de la région