Le renforcement musculaire : entraînement et nutrition

Les conseils de la Méthode Fitnext pour un meilleure renforcement musculaire.

Augmenter sa masse musculaire repose sur deux piliers : l’entraînement et la nutrition.

Il n’y a pas de secret, ni de recette miracle. Pour prendre du muscle, il faut faire du sport et avoir une alimentation saine et adaptée à vos efforts afin d’optimiser les résultats. C’est aussi une question de patience. Vos muscles n’apparaîtront pas en jours ni en quelques séances. Un bon renforcement musculaire c’est avant tout une question d’abnégation.

 

L’entraînement sportif pour du gain de masse

‘’Rome ne s’est pas faite en un jour…’’, et c’est pareil pour vos muscles. Le renforcement musculaire se fait en plusieurs semaines. Les progrès visibles lors des premières semaines sont dûs à une adaptation du système nerveux et une meilleure coordination de votre corps. C’est la phase de proprioception. Cette mobilisation d’une importante masse musculaire associée à une grosse charge de travail et des temps de récupération faibles amène une forte stimulation d’hormones favorisant le gain de masse : la testostérone et les hormones de croissance.

Augmenter sa masse musculaire repose sur deux piliers : l’entraînement et la nutrition. C’est seulement l’association des deux qui permet d’obtenir des résultats visibles et durables. C’est ce que propose le programme prise de masse de la méthode Fitnext. Les exercices sont majoritairement poly-articulaires. Ils font ainsi intervenir un grand nombre de muscles pour protéger votre corps. Il faut en effet éviter de travailler un seul muscle. Veillez toujours à faire de même avec son antagoniste, le muscle opposé. Vous devez avoir le souci de garder une architecture musculaire harmonieuse. Plus qu’un côté esthétique, il s’agit là de prendre soin de votre santé.

                                                                                                                                              

Une alimentation adaptée après la séance de sport

Les apports nutritionnels sont aussi primordiaux. Surtout la collation prise après l’activité physique. Son intérêt est de profiter de la fenêtre métabolique. Cette expression désigne la demi-heure suivant l’effort. Durant ce laps de temps, le corps est en parfaite disposition pour assimiler au mieux et au plus vite tous les apports nutritionnels que vous lui proposez. Consommer des aliments riches en protéines est conseillé. C’est même l’un des rares moments où elles sont recommandées. Mais n’en abusez pas.

Un œuf avec une tranche de fromage de chèvre ou un blanc dinde sont parfaits pour amener ces fameuses protéines. Complétez avec un fruit pour engendrer une sécrétion d’insuline grâce au fructose contenu dans le fruit, issu de l’agriculture biologique de préférence. L’insuline étant l’hormone du stockage, vous assimilerez mieux les protéines avalées. Cette collation n’est néanmoins valable que si votre effort musculaire a été intense. Si ce n’est pas le cas, retardez votre repas que vous composerez de riz et pâtes complètes pour un apport en glucides complexes.

 

Le renforcement musculaire est une épreuve de longue haleine. Cela nécessite régularité et sérieux. Cette démarche doit se faire en respectant votre corps. Ne tombez pas dans les publicités fallacieuses que vous pouvez trouver sur Internet et faites attention aux mauvais conseils qui peuvent vous être donnés…

les recettes

Emincé de poulet au poivron et à la mangue

Salade de fruits rôtis
Lassi ananas banane

Tartare de saumon et poires

à découvrir également