Alimentation : le TOP 5 des faux-amis

Un article réalisé par notre partenaire Powerdiet.

Sarah, diététicienne et co-fondatrice du programme Powerdiet nous éclaire sur le Top 5 des faux-amis dont il faut se méfier !

Les réseaux sociaux, les effets de modes, nous font aujourd’hui penser grâce à une stratégie de push-up que certains aliments sont excellents pour notre santé et donc indispensables dans nos assiettes et notre alimentation. Malheureusement, ce n’est souvent pas le cas, et ce sont ceux dont on entend le plus parler qui sont souvent les moins bons au niveau nutritionnel ! Sarah, diététicienne et co-fondatrice du programme Powerdiet nous en dit plus sur ces « faux amis » que l’on peut consommer pour le plaisir mais qui sont plutôt à éviter dans le cadre  d'un rééquilibrage alimentaire.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé afin de vous éclairer sur le sujet. 

 

1) Les galettes de riz soufflé

Tout en légèreté, sans goût prononcé, ces galettes renvoient une image d’aliment 0 calorie. Du moins c’est ce qu’on voudrait croire... Certes, le nombre de calories n’est pas astronomique, cependant c’est la méthode de fabrication qui pose le plus gros problème. Le fait de souffler le riz, transforme l’index glycémique (IG) de l’aliment. Il l’élève fortement. Cela induit pour le consommateur une augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) qui redescends aussitôt et peut ainsi provoquer une hypoglycémie réactionnelle. Dans ce cas cela appelle très souvent à grignoter à nouveau afin de faire remonter cette glycémie. En découle donc une prise de poids à moyen et long terme. De plus, la consommation régulière d’aliments à IG élevé, sollicite quotidiennement le pancréas qui sécrète l’insuline. Cette hormone permet au glucose d’entrer dans les cellules de notre corps pour une utilisation immédiate ou future et régule ainsi la glycémie. Cependant à force de trop le solliciter, nous pouvons provoquer une insulino-résistance qui se traduira par un diabète de type 2 par exemple… En conclusion ces galettes sont donc en fait des produits plaisir et non « diététiques » comme on l’entend trop souvent. A consommer avec modération donc !

 

2) Les chips de légumes

La plupart d’entre nous ne retient que le mot « légumes ». Oui, il faut manger des légumes, c’est bon pour la santé ! Alors effectivement, mais pas nécessairement cuits dans un bain de friture ! La seule différence serait que globalement dans 100g de légumes il y a 5g de glucides et dans les pommes de terre 15g de glucides aux 100g. Donc légèrement plus. Il y a donc une petite différence calorique. Cependant les chips de betterave, carottes, céleri… sont cuits dans une huile chauffée à très haute température (transformation des acides gras) et possèdent tout comme les chips de pomme de terre une très grande surface d’absorption de cette matière grasse. Ils sont donc fortement déconseillés dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Le vrai apéro healthy contenant le mot « légumes » serait donc davantage : les bâtonnets de légumes ! 

Un produit à consommer de temps en temps pour se faire plaisir lors d'un apéro mais à éviter si c’est juste pour se donner bonne conscience !

 

3) Les produits « allégés en sucre »

Cette mention permet malheureusement bien trop souvent d’apporter une confusion totale chez le consommateur…, et c’est bien pour cela qu’elle est utilisée ! Ne vous y laissez pas prendre car ce que vous recherchez généralement est un produit SANS sucres ajoutés. Pourquoi ? parce que  le produit en question n’en a, la plupart  du temps, absolument pas besoin ! L’exemple type est celui des compotes de fruits. Les fruits contiennent déjà naturellement du fructose (sucre des fruits) qui donne ce goût si doux aux compotes, alors pourquoi ajouter en plus du sucre ? Pour nous y rendre addict ? Vérifiez que la bonne mention soit présente sur l’emballage et si besoin n’hésitez pas à lire la liste des ingrédients. La seule chose que vous devriez lire serait « purée de pomme/poire/coing…».

De plus, les produits allégés sont souvent sucrés avec des édulcorants et additifs peu naturels et leur goût incite même les consommateurs à en manger davantage. Attention également : certaines marques se vantent de nouvelle recette « allégée » en sucres simplement parce que l’ancienne version en contenait beaucoup trop !

 

4) Les galettes de céréales

Ce sont des galettes très souvent à base de boulgour, millet, riz et autres céréales mélangées à quelques légumes et parfois une infime portion de soja. Malheureusement, ces galettes sont souvent consommées en remplacement de la protéine par les personnes végétariennes/vegan, or, la valeur nutritionnelle n’est absolument pas la même. Ces galettes sont riches en céréales et donc en glucides mais contiennent également une bonne portion de lipides avec de l’huile d’olive, de tournesol, etc. C’est donc un produit qui peut éventuellement remplacer une portion de féculents tout en restant bien plus gras qu’une portion de quinoa, pâtes ou boulgour cuits à l’eau. Elles sont donc à accompagner d’une protéine et de légumes. Les protéines elles peuvent être apportées par des produits d’origine animale (viande, poisson, œufs) ou végétale (tofu, seitan, protéines de soja, tempeh).

 

5) Les produits 0%

Notre cerveau les assimile directement à « manger en illimité », « ne fait pas grossir ».  Mais c’est une erreur, ces produits contiennent très souvent des additifs ou édulcorants d’ajout pour remplacer ce qui a été supprimé (le gras, le sucre…) ce qui n’est pas forcément une bonne chose. Par ailleurs, c’est effectivement un réflexe du cerveau de se dire que l’on peut en consommer davantage ce qui finalement implique très souvent le même nombre de calories puisque le produit a été consommé deux ou trois fois au lieu d’une seule fois. Le seul produit qui serait intéressant est éventuellement le fromage blanc 0% car il ne contient pas d’additifs mais est simplement fait à partir de lait écrémé. Est-ce vraiment intéressant de manger un fromage blanc 0% si l’on sait que la matière grasse retirée impliquera une fringale deux heures plus tard et donc un grignotage ? Ne vaudrait-il mieux pas prendre un produit laitier « normal » qui nous rassasiera pour 4 heures ? A vous de choisir en fonction de votre ressenti !

 

Voilà vous savez tout ou presque sur les faux amis des régimes. Mais attention car la nutrition ne fait pas tout. Comme l’exprimait si bien Marchesseau, fondateur de la naturopathie dans les années 1920, il peut être bénéfique de s’autoriser des « escapades » alimentaires, une fois par semaine, lors desquelles on peut manger ce qu’il nous plait, aller au restaurant etc. pour éviter les frustrations!

 

Un grand merci à Sarah de Powerdiet pour ses conseils ! 

En savoir plus Powerdiet propose des programmes de rééquilibrage alimentaire, élaborés sur-mesure et à distance par une équipe de diététiciennes nutritionnistes.

 

 

les recettes

Cheesecake au citron vegan
Mini-quiches chèvre & saumon
Crème chocolatée Banane & Chia
Pizza Chia & Sarrasin

à découvrir également

Alimentation : objectif bonne humeur
Les combinaisons alimentaires : à quoi ça sert ?