Alimentation : naturopathie et sport

Envie d’adapter votre alimentation à votre pratique sportive. Nos naturopathes vous expliquent comment !

Cette alimentation va permettre de prévenir les troubles pouvant être associés aux efforts physiques

L’alimentation préconisée par les naturopathes est une alimentation vivante, de qualité biologique respectant la physiologie de notre système digestif.

L’avantage de cette hygiène alimentaire est qu’elle est « hypotoxique », c’est-à-dire qu’elle n’encrasse pas l’organisme. De ce fait elle est :

  • Détoxinante

  • Anti oxydante

  • Digeste

  • Fatigue, épuisement, mauvaise récupération

  • Stress oxydatif, vieillissement cellulaire

  • Revitalisante

  • Energisante 

  • Désacidifiante

Cette alimentation va permettre de prévenir  les troubles pouvant être associés aux efforts physiques : 

  • Troubles des muscles et tendons : crampes, courbatures, inflammations

  • Troubles  des articulations : douleurs, fatigue, usure, traumatismes

  • Troubles circulatoires : sensation de jambes lourdes, fourmillements

  • Troubles digestifs : nausées, acidité, hypoglycémie liés à l’effort

  • Fatigue, épuisement, mauvaise récupération

  • Stress oxydatif, vieillissement cellulaire

  • Effets secondaires liés à la prise de compléments soit synthétiques soit industriels (boissons protéinées, boissons énergisantes trop sucrées…) qui finissent par déséquilibrer l’organisme.

L’aliment spécifique

Le naturopathe enseigne que l’alimentation spécifique de l’homme se compose comme il suit :

80% de végétaux crus :
Fruits frais et juteux (pommes, cerises, prunes, melons, figues, orange etc…), fruits séchés (dattes, figues, abricots, pruneaux…), fruits gras (amandes, cajou, noisette, noix, olives…), graines oléagineuses (tournesol, graines de courges, de sésame, de lin…), graines germées, légumes verts (choux, courgette, haricots verts, concombres, fenouil…), légumes racines (carottes, céleri, betterave…), aromates (oignons, ail, thym, romarin…), fines herbes (persil, ciboulettes, basilic), feuilles (salades), pousses (épinard, pourpier, cresson…), algues etc…

20% de sous - produits animaux
Fromages fermentés naturellement, caillés, coquillages, œufs.

Bien sûr cette alimentation adaptée à la physiologie de notre système digestif doit être adaptée à la personne en fonction de sa vitalité, son tempérament, ses habitudes, du climat, de son travail, son état de santé…Ainsi à cette base on pourra ajouter des  tolérances : aliments cuits, féculents, chaire animale.En revanche on mettra de côté tous les dévitalisants : thé, café, chocolat, alcool, sucre industriel, aliments industriels (tous sont en réalité de « faux » aliments ),cuisson au micro - onde, friture, compléments alimentaires issus de la chimie.

On pourra également conseiller des super aliments pour compléter les apports du sportif et combler des carences: spiruline, plasma de quinton, curcuma, açaï, herbe d’orge etc…. 

Concernant les efforts sportifs

Les bons sucres utiles à l’effort se trouveront dans les fruits et fruits séchés : bananes, dattes, figues,  sans oublier les fruits riches en bons acides gras : avocats, amandes, noix de coco…

Les protéines seront apportées par les sous - produits animaux ainsi que par la spiruline, les amandes, les légumes à feuille verte, les avocats, les graines de chanvre.

L’avantage avec ce type d’alimentation c’est que les digestions sont faciles et rapides. Les coureurs n’ont pas besoin de faire un repas 4h avant la compétition afin d’avoir bien digéré. Les repas avant effort se composent idéalement de dattes, fruits frais et banane.

En pratique

Avant l’effort et pour le ravitaillement on pourra consommer ces aliments sous diverses formes :

Mixés pour obtenir des laits végétaux :                                                                                                                   

  • Cajou + banane + datte

  • Amande + agave                                                                                                                                                             

En  barres ou boulettes :

  • Pruneaux + blé germé + agave + amande + graine de tournesol

  • Baies de godgi + noix de cajou + miel + coco

Boissons énergisantes :

  • Maca + guarana + jus de carotte

  • Jus d’orange + spiruline

Smoothie :

  • Ananas + banane + herbe d’orge etc…

  • Feuilles vertes + bananes + dattes

Les repas principaux seront composés de salades de crudités colorées, de fromages ou œufs ou yaourts. Comme tolérance on pourra ajouter des légumes cuits, quelques pommes de terre ou biscotte sans gluten ou crêpe de sarrasin, et du poisson vapeur. En dessert pruneaux ou pommes cuites.

Pour mettre en place ce type d’alimentation, on peut progressivement réduire les féculents et augmenter les proportions d’aliments frais sous forme de crudités, et remplacer les encas habituels par des fruits frais, des fruits gras et des fruits secs.

L’idéal est bien sûr de demander conseil à un naturopathe qui individualisera votre réforme alimentaire. Notez qu’une cure detox, afin de se débarrasser des habitudes néfastes et repartir à neuf est vivement conseiller avant la mise en place d’une nouvelle hygiène alimentaire.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

les recettes

Détox bowl

Bowl du sportif
Smoothie kiwi spiruline

à découvrir également