Les fruits exotiques dans l'alimentation de bébé

Est-ce conseillé de les introduire lors de la diversification alimentaire ?

"Aux Antilles, les bananes n’ont rien d’exotiques pour les parents tout comme l’ananas à La Réunion !"

Dr Christine Zalejski Consultante en alimentation infantile et fondatrice de Cubes et Petits pois

Originaux, savoureux, ils apportent du soleil et de nombreuses vitamines aux bébés

Les fruits exotiques poussent essentiellement sous les tropiques. Certains sont devenus courant sur nos étales comme la banane, la mangue, l’ananas, le kiwi, la noix de coco, la goyave, le litchi ou l’avocat et d’autres sont plus originaux comme le pitaya, la carambole, le mangoustan… 

Assez souvent les fruits exotiques ont une saveur plus acidulée qui peut perturber votre bébé au début de la diversification alimentaire comme celle de l’ananas ou des fruits de la passion par exemple. Il est donc important de proposer à votre bébé un fruit à point pour qu’il soit le plus sucré et apprécié et dans ce cas dès le début de la diversification alimentaire, autour de ses 6 mois votre bébé pourra apprécier sa saveur. Sinon un mélange de fruits sucrés et acides sera préférable même si les saveurs sont alors moins distinctes. Dans tous les cas les fruits exotiques ne sont exotiques que pour les métropolitains, aux Antilles, les bananes n’ont rien d’exotiques pour les parents tout comme l’ananas à La Réunion !

Les fruits exotiques sont-il plus allergisants ?

Non ils ne sont pas plus allergisants que les autres fruits à part peut-être le kiwi qui reste dans le TOP 10 des aliments les plus allergisants. A ce titre il est préférable d’acheter des kiwis bio cultivés en France qui n’auront reçu aucun traitement de conservation pour le transport. Bien sûr tout le monde n’est pas allergique au kiwi et le rejeter serait regrettable. Il est juste important d’être prudent lors de la première introduction en le proposant cuit et en petite quantité surtout si vous êtes vous-même allergique. L’autre avantage des fruits exotiques est de pouvoir diversifier l’assiette de bébé en hiver. En effet les fruits de nos latitudes sont très limités à cette période, à part les classiques pommes et poires.  Diversifier l’éveil au goût de bébé est tout aussi important en hiver.

Les fruits exotiques permettent à nos bébés de  se familiariser à de nombreuses formes, il y en a des gros des petits, des poilus, des doux, des lisses et de découvrir de nombreuses couleurs, le jaune de la banane, l’orange de la mangue, le vert du kiwi. N’hésitez donc pas à lui montrer et lui faire toucher ces fruits originaux dès le plus jeune âge.

 

Ces fruits peuvent être parfois cultivés dans le sud de la France (kiwi, kaki par exemple) où il fait chaud mais généralement ils viennent de loin alors on essaye de ne pas en abuser pour limiter les productions intensives à l’autre bout de la planète. Bien sûr, on privilégie les fruits certifiés Agriculture Biologique.

Petite note du chef … pensez à utiliser les fruits exotiques dans des plats salés pour aider votre bébé à apprécier les légumes avec une petite touche de soleil en plus !

 

Un grand merci au Dr Christine Zalejski Consultante en alimentation infantile et fondatrice de Cubes et Petits pois pour cet article.

les recettes

Douceur du soleil - Dès 6 mois
Douceur banane, mangue - Dès 6 mois
Petite bouillie à la banane (dès 6 mois)

à découvrir également