Préparation sportive et naturopathie

Envie d’être au top pour le jour de la compétition ? on vous dit comment !

Le but de cette cure de détoxination est d’éliminer les déchets qui saturent l’organisme

Avant un évènement sportif important, il peut être intéressant de faire une cure de détoxination. Le but de cette cure est d’éliminer les déchets qui saturent l’organisme. Ces derniers sont en effet, pour le naturopathe, responsables de fatigue, d’une mauvaise utilisation de l’énergie, des inflammations, douleurs articulaires ou musculaire, crampes, courbatures, mauvaise récupération…

Que peut –on attendre d’une cure de détox ?

Une hausse d’énergie, plus d’endurance, plus de souplesse au niveau des muscles et articulations, une meilleure récupération.

Comment procéder ?

Il va falloir d’une part mettre en place une restriction alimentaire, afin de limiter la production de toxines, et d’autre part solliciter les émonctoires (intestins /foie, reins, peau, poumons) pour faire sortir les déchets. Ainsi, nous allons récupérer l’énergie qui jusque - là était mobilisée pour les digestions. Cette énergie sera alors libérée au profit des éliminations et de la régénération.

Voici un exemple de cure peu restrictive. Evidemment pour des conseils ciblés et individualisés, il est conseillé de voir un naturopathe qui adaptera parfaitement la cure à votre tempérament, habitudes, goût, mode de vie etc…

Menu pour 7 à 10 jours de détox

Matinée

- Tisane
- Fruits frais juteux
- Amandes et fruits secs trempés 1 nuit dans l’eau

Midi

- Crudités assaisonnée au jus de citron et huile d’olive
- Légumes cuits vapeur ou à l’étouffée
- Œuf ou fromage ou poisson
- Pommes cuites sans sucre

Fin après midi

- Fruits frais

Soir

Comme le midi, on peut également se contenter d’une soupe de légumes verts (sans pommes de terre), pour drainer davantage.

Remarques:

- Sont absents ici les féculents, qui ralentissent les digestions, engorgent le foie.
- Les bons sucres sont apportés par les fruits frais et sec.
- C’est l’occasion d’éliminer voir de se « sevrer » des dévitalisants courants : café, thé, alcool, chocolat, produits sucrés, aliments industriels.
- Cette détox demande un peu d’autodiscipline mais n’est pas restrictive sur les quantités.
- En cas d’hypoglycémie manger quelques dattes ou autres fruits séchés ou une banane.

Le drainage ;

L’alimentation posée, occupons- nous des déchets et toxines logés dans l’organisme.  Pour le drainage, nous allons solliciter foie et reins, et porter une attention particulière aux acides. Ces déchets en effet, sont responsables des contractures, manque de souplesse, inflammations, douleurs…

Il est bien sûr conseillé de garder votre activité sportive, à moduler, ce qui accentuera la détoxination.

Autres techniques à associer :

Les bains très chauds, ils vont désincruster en profondeur les déchets en les ramenant à la surface de la peau (peau rouge = circulation réactivée), le sauna ou le hammam sont parfaits lors d’une cure détox également. La chaleur active la circulation rénale, et triple la filtration du foie.

La bouillotte, posée sur les reins ou le foie, les active de la même manière que le bain chaud.

Pensez au gant de crin, à utiliser à sec, qui  en plus de libérer la peau des toxines et énergies usées, va accomplir un véritable drainage lymphatique.

Pensez également aux frictions aux huiles essentielles, en cas de baisse d’énergie. L’huile essentielle de pin sylvestre, et l’huile essentielle d’épinette noire, sont particulièrement tonique. A utiliser toujours diluées à raison d’une à trois gouttes dans une cuillère d’huile végétale, amande douce ou autres, en application sur le bas du dos pour un effet tonique, ou sur la zone contractée.

La suite

Après ce nettoyage, on pourra poser une cure de revitalisation, qui visera à mettre en place une alimentation adaptée, combler les carences éventuelles, amener une énergie profonde et durable à l’organisme.

à découvrir également