Se déconnecter sans activités extérieures

Les émotions, le stress, les peurs sont difficiles à gérer. L’exercice physique entraîne automatiquement un grand état de bien-être et la baisse d’activité peut vraiment se faire sentir sur notre état émotionnel.

Alors, comment arriver à se déconnecter et à lâcher prise sans distractions extérieures ?

Pour les naturopathes, la maîtrise du souffle est aussi importante qu’une bonne alimentation. L’oxygénation assure un échange gazeux amplifié, un sang régénéré, une respiration profonde des tissus, des effets sur les aptitudes cérébrales, sur l’esthétique (résultats rapides sur le visage, éclat et tonicité des tissus) et bien sûr,  c’est l’une des meilleures méthodes de relaxation.

 

LES 3 RESPIRATIONS

Cet exercice est si simple qu’on a du mal à croire qu’il soit si efficace et pourtant au bout de quelques minutes le mental « décroche ». Et c’est bien là le but de la relaxation : arrêter de penser…

L’autre grand bénéfice de cette pratique est de ventiler toute la zone pulmonaire, car nous avons tendance à solliciter toujours les mêmes parties de l’arbre respiratoire. Beaucoup d’ailleurs respirent de manière superficielle, au niveau du haut des poumons, sous les clavicules. Cela révèle un diaphragme contracté, du stress et une sous oxygénation, bref une tension générale.

L’exercice est vraiment facile et ne demande que quelques minutes :

  • Installez-vous par terre en tailleur confortablement, avec des vêtements amples, au calme.

A chaque étape, fermez les yeux, imaginez et dirigez l’air en pensée dans la zone pulmonaire à solliciter. Avec vos mains placées à cet endroit vous devriez sentir le travail de respiration s’effectuer.

1 Respiration haute : posez vos mains au-dessus de la poitrine, sur le haut du thorax, inspirez par le nez et expirez par la bouche profondément et lentement 5 fois.

2 Respiration moyenne : les mains au niveau de la poitrine, de part et d’autre du plexus, respirez 5 fois comme précédemment.

3 Respiration ventrale : arrondissez légèrement le dos et penchez un peu la tête vers le bas, posez les mains au niveau du nombril, vous devez sentir l’air qui arrive directement en bas du ventre, et respirez profondément 5 fois.

Répétez l’exercice encore 2 fois si besoin. Généralement on relâche assez vite, dès que l’on atteint la 3e respiration.

 

Pour les naturopathes, la respiration en conscience au-delà de tous les bienfaits directs sur le corps permet de « mâcher » l’air pour en tirer tous les éléments subtils (prâna) et nous recharger en énergie, source de vie et de régénération.

 

les recettes

Salade Détox

Le smoothie vitaminé au pollen

à découvrir également